UNION DES FEMMES POUR LA PAIX

Activité

L’association oeuvre depuis plus de 20 ans dans le sud du Tchad sur différents axes d’intervention dont l’accompagnement des femmes sur les sujets de la scolarisation, la santé, les conflits conjugaux et les procédures judiciaires.

Les « femmes rurales aussi » est un projet à deux dimensions avec tout d’abord une action de plaidoyer auprès des autorités publiques, au niveau local et étatique, pour le changement du droit foncier et l’accès aux terres cultivables par les femmes.
La deuxième dimension du projet tient dans l’accompagnement des femmes rurales désirant accéder à des terres sur leur droits socioéconomiques.

Objectifs

  • Prévenir la gestion des conflits communautaires ;
  • Promouvoir la scolarisation et le maintien des filles à l’école ;
  • Eduquer à la citoyenneté et aux droits humains à travers les formations ;
  • Promouvoir la santé maternelle, néo-natale et infantiles ;
  • Plaider pour le respect des droits humains ;
  • Accompagner les femmes dans les procédures judiciaires ;
  • Gérer les conflits conjugaux ;
  • Sensibiliser sur les techniques de la préservation de l’environnement.

Axes de développement

  • organisation des focus group avec les leaders religieux, les autorités locales et les représentants des organisations de la société civile afin de leur présenter les objectifs du projet et obtenir leurs adhésions dans l’accomplissement des objectifs du projet
  • rencontres avec les associations des femmes et groupements des jeunes au niveau local afin de les impliquer réellement dans les activités ;
  • plaidoyer auprès des autorités locales : chaque chef de canton se doit de décider de l’octroi gratuit d’au moins 30 hectares de terres cultivables de sa circonscription au profit des femmes rurales regroupées en associations ;
  • sensibilisations des populations sur les droits socio-économiques pour l’héritage des terres cultivables des filles et femmes ;
  • rencontre d’échange et de plaidoyer avec les représentants des pouvoirs publics de haut niveau (Le Président de l’Assemblée Nationale ; le Ministère de la femme, le Conseil économique et social de la Présidence) autour des droits de la femme et de la place de l’ambassadrice des femmes rurales auprès du pouvoir législatif tchadien.
78
hectares de terres cultivables aux femmes rurales, obtenus auprès des autorités locales des Départements du Lac Wey Moundou Rural, de Ngourkosso et de la Dodjé
5
hectares dédiés à la femme rurale pour la construction d'une plateforme économique multifonctionnelle et pour la fabrication du charbon à base matières et déchets recyclés (tiges de mil, papiers usagés...)

Découvrez le site de l'association