Carib’Opéra

L’art lyrique résonne dans les chœurs des Antilles

L’accès à la culture pour tous et la diversité dans l’art lyrique, voilà le double enjeu sociétal auquel Carib’Opéra répond. Face aux inégalités territoriales et sociales d’accès à l’opéra aux Antilles, à l’invisibilité des artistes ultra-marins sur la scène lyrique et au manque d’infrastructures d’enseignement de l’art lyrique, Carib’Opéra porte la voix de l’opéra auprès du grand public.

L'histoire

Jean-Loup Pagésy, chanteur lyrique formé à l’Opéra de Paris, constate il y a une dizaine d’années que l’accès à la formation au chant n’existe pas en Guadeloupe et en Martinique. Il créé Carib’Opéra, première école dédiée au chant dans les Antilles, avec des artistes lyriques et des musiciens professionnels originaires des Antilles et de l’Hexagone, issus des plus grandes écoles de musique en France et en Europe.

Le projet

Le but premier est d’informer les Antillais sur leur possibilité de pratiquer et d’écouter le chant lyrique, par la production de concerts et d’opéras. Les professionnels engagés dans l’association viennent chaque mois sur les deux îles pour intervenir en milieu scolaire. Carib’Opéra propose aussi un programme de formation semi-professionnel appelé « Jeunes Chœurs » à destination de celles et ceux qui souhaitent participer à des opéras sur scène avec des artistes professionnels.

Objectifs à 3 ans

  • 12 000 bénéficiaires
  • 1 école de chant supplémentaire

Chiffres clés

4000
spectateurs en 2021
31
classes sensibilisées à l'art lyrique

Découvrez le site de l'association