Les Cafés Joyeux

Activité

Café Joyeux a pour ambition de remettre le handicap mental au cœur de notre quotidien, et de démontrer que les équipiers Joyeux (employés en apprentissage et en CDI) sont – comme les autres – capables de travailler dans le milieu ordinaire et d’en vivre.

Café Joyeux est la première famille de coffee shops qui emploie des personnes en situation de handicap mental et dont les bénéfices sont intégralement réinvestis dans la cause défendue par l’association. La vocation des Cafés Joyeux se résume ainsi :

  • Oser travailler ensemble avec ses fragilités ;
  • Encourager la rencontre, avec ses différences ;
  • Cuisinier, servir et partager dans la joie, ouvrir son cœur.

Encadrés par du personnel formé spécifiquement, les équipiers.ères Joyeux sont ainsi intégrés.ées à un environnement de travail « non spécifique » où ils.elles sont en contact avec le public habituel des cafés de centre-ville. Cette démarche favorise considérablement leur intégration et leur autonomie et modifie très positivement le regard des clients.es sur le handicap.

Un modèle économique développé spécifiquement, qui s’appuie également sur la torréfaction et la vente de café en grain, moulu ou en capsules, et permet aux Cafés Joyeux d’atteindre la rentabilité et l’autonomie financière au bout de 3 ans, grâce à la valeur ajoutée du travail des équipiers ; l’intégralité de bénéfices servant à financer les opérations suivantes.

Pour répondre aux 400 demandes d’ouvertures reçues de toute la France depuis la création de la structure, et après 3 années d’expériences réussies et 5 Cafés Joyeux ouverts, Emeraude Solidaire lance l’essaimage du concept.

Objectifs

  • Offrir un travail en milieu « ordinaire » à des personnes en situation de handicap mental ;
  • Changer le regard sur la différence.

Axes de développement

  • Structuration du modèle économique pour le déploiement des nouveaux Cafés ;
  • Renforcer l’équipe dédiée à l’essaimage ;
  • Faire de Café Joyeux un tremplin vers de nouveaux horizons professionnels, en milieu ordinaire, grâce à un diplôme certifiant.
750.000
personnes souffrent de handicap mental en France et seul 0,5 % d’entre eux.elles travaillent en milieu ordinaire
5
Cafés Joyeux ouverts depuis 2017
50
salariés en situation de handicap, en poste (CDI) ou en apprentissage dans les Cafés

Découvrez le site de l'association