Halage – Fleurs d’Halage

Activité

Située sur L’Ile-Saint-Denis, l’association Halage développe depuis 25 ans l’insertion économique, sociale et culturelle de personnes en difficulté, tout en participant à l’amélioration du cadre environnemental des habitants des zones urbaines et péri-urbaines de manière durable. Halage valorise des friches industrielles ou urbaines par la végétalisation, dans un esprit de solidarités multiples partagées, avec une approche mixte durablement environnementale, mais aussi ludique et professionnelle. Halage est également un centre de formation agréé dispensant des CAP Agriculture et d’autres formations qualifiantes (CQP, PRAP, SST, etc.).

Forte de son expérience de cultures urbaines en friches, Halage lance Fleurs de Halage en 2018. Le projet est né du constat que 85 % des fleurs vendues en France sont importées par avion ou bateaux, après avoir été produites avec des produits toxiques interdits en Europe, alors que la demande de fleurs « made in France » augmente et que la filière horticole nationale est au plus bas. Il s’agit d’exploiter des friches pour y faire pousser, sans aucun pesticide, des fleurs destinées aux marchés locaux, en circuit ultra-court. Afin de répondre aux très nombreuses sollicitations des quatre coins de la France, Halage s’est fixé des objectifs à 3 ans.

Objectifs

  • Augmenter les surfaces et volumes de productions horticoles ;
  • Former davantage de personnes éloignées du marché du travail, via des chantiers d’insertion ;
  • Participer ainsi à la réinvention d’une filière horticole française durable et inclusive.

Axes de développement

  • Développer le métier d’agriculteur urbain ;
  • Mettre en place des « bourses locales aux fleurs locales » agrégeant l’offre et la demande en circuit ultra court ;
  • Apporter l’expertise et les conseils de Halage aux nouveaux et aux anciens porteurs de projets voulant tendre vers un modèle de production plus respectueux.
+ 200000
friches industrielles aux sols pollués sont aujourd’hui non exploitées
1800  m²
exploités en 2019 pour 30 000 tiges produites
13
personnes formées au métier d’horticulteur urbain en 2019

Découvrez le site de l'association